PG Trio /+1


Pierre Guicquéro - Jérôme Brajtman - Francois Brunel - Dominique Mollet

pierre guicquero
Pierre Guicquero : trombone, chant
Depuis plus de vingt-cinq ans, Pierre Guicquéro pratique la musique de jazz au sein de formations professionnelles : Sac à Pulses (www.sacapulses.com) , Paris Swing Orchestra, Longnon Big-Band, Be-Bop Stompers (www.bebopstompers.com) Montier Guicquéro Quintet, l’Anachronic Jazz Band (www.anachronicjazzband.fr),Georges5 (www.georges5.fr), Blackstone Orchestra, Spirit Of Chicago.
En 2008, désireux de jouer sa propre musique, il crée le PG Project (www.pgproject.com), septet de jazz pour lequel il écrit entièrement la musique.
Depuis qu'il est musicien professionnel, il a joué avec un grand nombre de musiciens talentueux en France : André Villéger, Daniel Huck, Bastien Still, Patrick Artero, Phillipe Milanta, Aurélie Tropez, Gilles Réa, Ugo Lippi, Nicolas Montier, Patrick Bacqueville, Marc Richard, Jean-Loup Lougnon, Louis Mazetier, Olivier Franc, Alain Marquet, Jérome Etchéberry, Phillipe Duchemin, François Bienssan, Laika Fatien, Katia Werneck, Vincent Le Quang, Ronald Baker, Liz McComb, Didier Lockwood…
Et aussi aux Etats-Unis : Leroy Jones, John Allred, Bill Allred, Dan Barrett, Dan Levinson, Eddy Erickson, Joe Murrany,
Ayant participé à de nombreux festivals aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis, il possède aujourd'hui une solide expérience de la scène. Il est reconnu aujourd'hui comme l'un des trombonistes de jazz français de référence.
http://pierre.guicquero.fr



jbweb
Jérome Brajtman : guitare solo
nait à Paris en Juin 1985. Parallèlement à ses études de guitare classique au conservatoire, Jérôme suit durant cinq années l’enseignement du guitariste Simon Lustigman. Il obtient un premier prix de guitare et de musique de chambre, puis un prix de perfectionnement au CRR d'Aubervilliers(93). Tout au long de son parcours musical, il intègre et forme différents groupes aux styles et répertoires variés: classique, jazz, tzigane, hindustani, folk écossais, cubain, brésilien… Fort de ses expériences, Jérôme se consacre à ses nouveaux projets musicaux. Alliant les musiques classiques, orientales, sud-américaines et jazz, il s’entoure de musiciens d’horizons différents (tabla, quatuor à cordes, violon tzigane…) et co-crée des arrangements originaux. Il se produit en 2018 au sein de ces diverses formations, ainsi qu’ en solo.



françois brunel
François Brunel : guitare
Guitariste Clermontois, découvre l'improvisation à l'age de 16 ans grâce aux enregistrements de Django Reinhardt, et se passionne ainsi pour le jazz manouche. Plus tard, il s'ouvre à d'autres influences musicales, le jazz be-bop, le jazz New-Orléans, la musique brésilienne... On peut citer parmi ses guitaristes favoris Django Reinhardt, Grant Green, Wes Montgomery, Bireli Lagrène, et beaucoup d'autres. Ses diverses expériences au sein de groupes de jazz manouche, jazz ou chanson française font de lui un accompagnateur et un improvisateur chevronné. En 2013, ce guitariste autodidacte se consacre à une année de formation au CMDL (Centre de Musique Didier Lockwood), école créée par le célèbre violoniste et dirigée par la paire André Charlier/Benoit Sourisse. Il y prend des cours avec le guitariste Pierre Perchaud entre autres, et y apprend de nouvelles méthodes de travail tout en consolidant son expérience. En 2015, il joue régulièrement dans de nombreuses formations, dont Brintzig (musique tzigane), Roll’and’bop, Pauline Alla duo (jazz), François Brunel Gypsy quartet, To trio (jazz manouche), Doctor Jazz Brass Band (New-Orléans).


dominique mollet
Dominique Mollet : contrebasse
D’abord bassiste autodidacte. Il multiplie depuis l'age de 13 ans les expériences au sein de formations diverses : jazz, rock, chanson, trad'.
Il étudie à l'école de jazz parisienne du C.I.M en 1991 et aborde la contrebasse classique avec Laurent Becamel de l'orchestre d'Auvergne, puis avec Daniel Grimonprez au conservatoire de Vichy.
Il suit le stage des rencontres internationales de Capbreton avec Hein van de Geyn & Palle Danielsson. Ainsi que le stage de Paolo Fresu en Sardaigne en 2001 où il obtient une bourse pour une tournée sur l’ile italienne avec des musiciens italiens et le trompettiste Joël Laforêt.
En 2002 il part en tournée européenne avec le chanteur de blues américain Calvin Russell : 45 dates sur 2 tournées : Berlin, Amsterdam, Hambourg, Bern... et les villes françaises. A Paris : "L’Elysée Montmartre », le « Café de la danse »  à Lyon : Le « Transbordeur », Festival « Swing’in Deauville », à Sète : le « Théâtre de la mer »...
Il se produit sur les scènes nationales, festivals et dans les clubs de jazz avec la génération émergente du jazz français : Vincent Lê quang, Raphaël Imbert, Géraldine Laurent, ainsi que Philippe Petrucciani, la chanteuse californienne Gilda Solve…
En juin 2016 il partage la scène avec le saxophoniste Stephane Guillaume, le trompettiste américain Jim Rotondi aux cotés de l’Orchestre d’Auvergne dirigé par Roberto Forés Veses pour jouer « Porgy & Bess » de G. Gershwin sur un arrangement du pianiste hollandais Bert van den Brink.
On peut l'écouter actuellement dans le PG Project que l’on a pu voir au Duc des lombards, au New morning et au Petit Journal Montparnasse, au Festival de Jazz d’Aberdeen en Ecosse, Le Yannick Chambre Trio avec le projet «  Petrucciani variations »,
le Big Band Blackstone orchestra, le Massif Collectif avec Jim Rotondi, le Pilarmonik Band (primé au concours de la Défense), le quartet de Gaspard Baradel.
Il est intervenant dans les classes d’improvisation au sein d’ écoles de musique depuis de nombreuses années.